26149707

 

Résumé: A treize ans, Anna a déjà subi de nombreuses interventions et transfusions afin que sa sœur aînée Kate puisse combattre la leucémie qui la ronge depuis l'enfance. Anna sait qu'elle a été conçue pour être génétiquement compatible avec Kate et qu'elle est son seul espoir. Cependant, lorsqu'on lui demande de faire don d'un rein, l'adolescente refuse. Elle veut disposer librement de son corps et ira jusqu'au bout pour se faire entendre...

Mon avis: Une histoire qui m'a beaucoup touchée. Beaucoup pourraient penser qu'Anna est égoïste en refusant de poursuivre les dons pour sa soeur, et pourtant je la comprends. Quand on a conscience depuis toujours de n'être là que pour permettre à quelqu'un d'autre de survivre, de se demander sans cesse ce qu'il se serait passé si les choses avaient été différentes, se demander même si on est vraiment aimé pour soi-même, ou simplement parce qu'on peut donner à l'autre. Des parents dont l'attention est uniquement tournée vers Kate au détriment de leurs autres enfants. Je trouve Anna extrêmement courageuse d'avoir osé dire non, de vouloir disposer de son corps comme elle l'entend, de pouvoir donner si elle le veut ou non. Et on se pose même la question de savoir si ce ne sont pas les parents les égoïstes dans cette histoire. C'est un sujet très délicat qui dans ce livre a été traité d'une façon absolument remarquable. Et le fait que ce récit soit tiré d'un fait réel nous amène à réfléchir encore plus sur ce que nous même ferions dans ce genre de situation, et la réponse n'est pas facile...

Extrait: "- Ta soeur, dis-je d'un ton posé, est très gravement malade. Je suis désolé que ça vienne interférer avec ton rendez-vous chez le dentiste ou ton projet d'acheter une nouvelle paire de chaussures de foot. Mais, au regard de la situation actuelle dans son ensemble, ces contretemps sont assez insignifiants. J'aurais pensé qu'à dix ans tu serais capable de te montrer assez mûr pour prendre conscience que le monde entier ne tourne pas autour de toi.
Jesse regarde par la fenêtre dans le jardin, où Kate est assise à califourchon sur la branche d'un chêne, apprenant à Anna à grimper.
- Ouais, c'est ça, elle est malade. Pourquoi toi tu ne te montres pas assez mûre ? Pourquoi toi tu n'essayes pas de prendre conscience que le monde entier ne tourne pas autour d'elle ?"

Et vous, qu'en avez vous pensé?