bm_2483_710617

 

Résumé: le temps que vous lisiez ces lignes, sept cents millions de fourmis seront nées sur la planète. Sept cents millions d'individus dans une communauté estimée à un milliard de milliards, et qui a ses villes, sa hiérarchie, ses colonies, son langage, sa production industrielle, ses esclaves, ses mercenaires... Ses armes aussi. Terriblement destructrices. Lorsqu'il entre dans la cave de la maison léguée par son vieil oncle entomologiste, Jonathan Wells est loin de se douter qu'il va à leur rencontre. A sa suite, nous allons découvrir le monde fabuleusement riche, monstrueux et fascinant de ces "infra-terrestres", au fil d'un thriller unique en son genre, où le suspense et l'horreur reposent à chaque page sur les données scientifiques les plus rigoureuses. Voici pour la première fois un roman dont les héros sont des... fourmis!

Genre: roman animalier, thriller fantastique.

Mon avis: Au premier abord, quand j'ai vu ce livre, je me suis demandé en quoi un livre sur les fourmis pourrait être intéressant. Eh bien, il l'est vraiment, intéressant! Ce roman est en partie écrit du point de vue des fourmis. On y apprend leur mode de vie, chaque fourmi appartenant à une catégorie, chacune ayant une tâche bien précise à accomplir. On y apprend que, malgré leur taille minuscule, c'est une espèce infiniment riche et passionnante. Et on est rapidement pris par l'histoire, l'intrigue nous tenant en haleine jusqu'au dénouement final, que j'ai trouvé bluffant. Le texte est bien écrit, fluide, et on s'attache à ces petites fourmis qui vivent des histoires fascinantes et fantastiques.

Et, en parallèle, on suit l'histoire de Jonathan Wells qui a hérité de la maison de son oncle biologiste, dans laquelle il va s'installer avec sa famille. Mais cette maison cache un mystère, car dans son testament, l'oncle de Jonathan lui précise de ne jamais se rendre à la cave. Et pourtant, il va s'y rendre et sa vie va changer à jamais.

En fait, quand on lit ce roman, on peut trouver de nombreuses similitudes entre les fourmis et l'Homme. En tout cas, depuis, je ne vois plus ces petites bêtes de la même manière... 

Petit bonus, l'oncle de Jonathan pose une énigme que celui-ci va tenter de résoudre: " comment faire quatre triangles équilatéraux avec six allumettes?" 

Extrait: "Alors que le 327e mâle charrie une branchette qui doit bien peser soixante fois son propre poids, une guerrièreâgée de plus de cinq cents jours s'approchede lui. Elle lui tapote le crâne avec ses segments-massues pour attirer son attention. Il lève la tête. Elle pose ses antennes tout contre les siennes.

Elle veut qu'il laisse tomber le travail de réfection du toit pour partir avec un groupe de fourmis en...expédition de chasse. 

Il lui touche la bouche et les yeux. Quelle expédition de chasse? L'autre lui fait respirer un lambeau de viande assez sec qu'elle tenait caché dans un repli de l'articlation du thorax.

Il paraît qu'on a trouvé ça juste avant l'hiver, dans la région ouest à 23° d'angle par rapport au soleil de midi"

Et vous, qu'en avez vous pensé?