Chattam-Maxime-L-ame-Du-Mal-Livre-927060782_L

 

Résumé: Pas plus que sa jeune acolyte,le profileur Brolin ne pense que les serial killers reviennent d'outre-tombe. Fût-il le bourreau de Portland qui étouffait et vitriolait ses victimes avant de les découper. Mais le bourreau est mort et le carnage se poursuit. Le nouveau tueur agit-il seul ou fait-il partie d'une secte? Pure sauvagerie ou magie noire? Brolin a peur. Cette affaire dépasse tout ce qu'on lui a enseigné. S'immerger complètement dans la psychologie d'un monstre, le comprendre afin de prévoir ses crimes, devenir son double, tels sont les moindres risques de son métier. Peut-on impunément prêter son âme au diable?

Genre: thriller

Mon avis: Pour les amateurs de suspens, ce livre est fait pour vous. L'intrigue est bien construite, j'ai été tenue en haleine du début à la fin. Maxime Chattam nous emmène à Portland, afin d'enquêter avec Joshua Brolin et Juliette Lafayette sur un serial killer, qui imite à la perfection le mode opératoire d'un autre qui est mort. Ils vont alors se poser des questions: est-il vraiment mort, quelqu'un a-t-il utilisé la magie pour faire revenir le bourreau de Portland d'entre les morts? Une course contre la montre commence et Joshua n'a qu'une seule préoccupation: arrêter ce fou furieux avant qu'il ne fasse d'autres victimes.

Pour moi, Chattam maîtrise le suspens à la perfection. On va de rebondissement en rebondissement jusqu'au dénouement final auquel, personnellement je ne m'attendais pas du tout, et c'est ce qui, pour moi, démontre le talent de l'auteur. Le récit est fluide, très bien écrit, les personnages sont attachants, et quand on ferme le livre, on espère simplement ne jamais vivre une histoire comme celle-ci.

Premier tome de la trilogie du Mal, l'âme du mal vous donne des frissons et vous transforme le temps de quelques chapitres en détective avide de savoir comment va se terminer cette histoire.

Extrait: "Pendant un court instant elle s'était imaginé que c'était peut être une rencontre qui pourrait se transformer en une belle histoire, comme en racontent certains couples âgés. Mais à présent, elle se sentait plutôt gênée par la présence de cet homme. Derrière son large sourire, elle pressentait qu'il y avait autre chose, d'indiscernable.

"Ses yeux. Ses yeux ne reflètent pas ce qu'il montre sur son visage" se dit-elle.

En effet, une lueur froide scintillait dans son regard. Son visage se voulait engageant, il faisait tout pour cela, mais son regard n'était pas plus animé qu'un poisson mort."

Et vous, qu'en avez vous pensé?